Get Adobe Flash player
  • marlow pt
    • Le chanteur portoricain et le pianiste de Fania lancent un album intitulé ‘Harlow Marlow, vol1’, dans le but de redonner une deuxième vie au mouvement de la salsa dura.

 

 

Le musicien portoricain Marlow Rosado a indiqué que dans  les huit morceaux de ce CD il y a une claire volonté de ressusciter «l’époque où la salsa régnait». Une époque axée sur des sonorités afro-cubaines et du latin jazz.

marlow 1Néanmoins, le premier single du disque, ‘A mi me gusta’, s’inscrit plutôt dans les tendances actuelles de la salsa. Et Rosado le reconnaît : «Ce titre a un format proche de celui de la salsa d’aujourd’hui, on peut même le mettre au niveau de  la musique actuelle».

La fusion de musique tropicale et rythmes modernes (rock, hip hop, bachata et reggaeton) créée par Rosado est donc absente de ce disque et, par conséquent, le Portoricain estime que l’album  ‘Harlow Marlow, vol1’ sera moins commercial que ses disques précédents : «dans ce CD nous nous sommes autorisés à faire une musique spontanée, sans arrière-pensée», a-t-il expliqué.

Et cela veut dire que le piano de Harlow a une place privilégié dans leur travail. Donc le côté latin jazz de l’album et les rythmes clairement cubains portent la signature du pianiste newyorkais. Tandis que les paroles sont un pur produit Marlow Rosado.

marlow 2Pour Rosado, son travail en collaboration avec Harlow a une connotation spéciale: face à Larry Harlow, il se perçoit comme la relève. Plus encore, ce pianiste mythique serait en train de lui  passer le flambeau, tout en lui disant «continue, maintenant c’est à toi de le faire !», toujours à propos de la salsa traditionnelle, de la salsa dura. Quoi qu’il en soit, Rosado estime que Harlow est son maître.

L’album compte sur la collaboration de quelques artistes invités, tels que José Arroyo et Luisito Rosario, chanteur attitré de l’orchestre Harlow.

Le duo en question souhaite éditer un deuxième album, dans le même esprit, l’année prochaine. 

 

NOTRE MUR FACEBOOK