Get Adobe Flash player
  • daiquiri ptLes Vénézuéliens de ‘Daiquiri’ proposent comme d’habitude une salsa très personnelle, remise au goût du jour

 

 

 

 

daiquiri 1 La formation musicale vénézuélienne nous revient avec un CD intitulé ‘Esa morena’, nominé aux Latin Grammy Awards dans la catégorie du Meilleur album fusion tropical. Dans sa nouvelle version, le groupe d’ Alberto Slezynger offre à son public six chansons inédites, ainsi que des nouvelles versions de six de ses vieux tubes les plus retentissants.

Malgré un très, très long silence, Daiquirí  a su garder son style typique des années 80, tout en incorporant à sa musique des sonorités d’aujourd’hui. Les membres du groupe estiment que ‘Esa morena’ exprime leur maturité professionnelle. «Nous considérons que c’est la meilleure façon de définir la signification musicale de la fusion Caraïbe », a indiqué Slezynger.

daiquiri 2Sans dénaturer leur personnalité musicale, cette fois-ci Daiqurí compte sur le travail de Fernando Osorio, compositeur de l’un des derniers tubes de Celia Cruz, ‘Esa negra tiene tumbao’, ou de Jorge Luis Piloto, auteur de ‘Yo no sé mañana’, titre chanté par Luis Enrique.

Née en 83 à Caracas, la proposition musicale de Daiquirí enrichit la salsa traditionnelle avec des accords de guitare électrique, un jeu assez personnalisé de la batterie et l’utilisation des synthétiseurs et d’un orgue électronique,  à la  place des cuivres traditionnels. D’aprèsdaiquiri 2A Slezynger, la musique du groupe est une fusion de son cubain, cumbia, samba, percussion afro-vénézuélienne, rock, pop et jazz : « Le mélange de tout ça dans un shaker a donné un cocktail daiquirí », conclut le leader de la formation musicale vénézuélienne.

Pour ce qui est de la réalisation du disque, Slezynger a compté sur des musiciens réputés, qui travaillent avec Juanes ou encore Ricky Martin, entre autres. Et tout cela donne un coup de jeune à son travail !


NOTRE MUR FACEBOOK