Get Adobe Flash player
  • saul ptCocktail de lancement à La Peña Saint Germain le jeudi 30 juin, de 19h30 à 22h30.

 

  • saul 1Publié par l’éditorial L’Harmattan, le nouveau livre de l’auteur d’origine vénézuélienne Saul Escalona étudie l’évolution de la musique latino-américaine à l’heure actuelle. D’où l’intérêt de l’écrivain pour ces nouveaux rythmes qui sont venus se greffer sur les traditions musicales de la région des Caraïbes –c’est le cas du reggaeton.
  • « Le terme 'reaggaeton' est apparu pour la première fois à Porto Rico. C’est sur cette île que ce nouveau genre musical se développe, se modernise et prend un autre registre qui suscite à la fois ferveur et polémiques… Ainsi, le reggaeton est un genre hybride, composé de rythmes populaires tels que le reggae, le hip-hop, le rap, la salsa, la cumbia, la bachata et le merengue. Le reggaeton se caractérise principalement par les tenues provocatrices de ses artistes, avec des accessoires synonymes de richesse et d’opulence, par ses textes, majoritairement à haute teneur sexuelle, diffusant l’image de la femme soumise, par une instrumentalisation musicale essentiellement électronique et par une forme particulière de danser.
  • saul 2Malgré la constante médisance perçue et manifeste en ce qui concerne la qualité de sa musique, le reggaeton continue à faire son chemin, car il est devenu un business. Notre intérêt consiste à comprendre pourquoi il plaît et, surtout, en quoi il contribue à la dynamique d’innovation, dans le complexe processus de construction d’identités et de différences en Amérique latine».
  • Saúl Escalona est Docteur de l’université de Paris III, Sorbonne Nouvelle. Précédemment, il a publié, toujours chez l’Harmattan, ‘Si La Peña m’était contée’. L'histoire se passe à La Peña. L'auteur y promène son oeil d'observateur et restitue sous forme romancée le récit des tendances festives où se construit un idéal collectif inspiré d'un ensemble de valeurs partagées autour de la fête. 
  •  

NOTRE MUR FACEBOOK