Get Adobe Flash player

Charlie Cardona en interview

niche_home_ptLe chanteur colombien Charlie Cardona  a souligné que le grupo Niche garde toujours sa ligne d’orchestre de salsa traditionnelle


Dans son escale parisienne, cet été, Charlie Cardona, chanteur attitré du grupo Niche, a parlé avec nous sur la musique de son groupe, une salsa gaie et très rythmique, qui invite à danser. Il s’est produit à Paris, dans le cadre du festival Rhytmo latino ; La Peña a été l’un des sponsors de cet événement.


Même si l’on ne présente plus le grupo Niche, en parlez nous un petit peu.

niche_appui_001Le grupo Niche est une vraie institution en Colombie, qui déambule par le monde entier depuis trente ans. Partout  où nous allons,  nous faisons la promotion de notre pays. C’est un orchestre composé de 14 musiciens. Nous avons le plaisir d’interpréter  un répertoire très varié, très gai, que notre public connaît très bien.

Quel est le rôle de Charlie Cardona dans tout cela ?

Je suis l’un des chanteurs. Et nous avons fait beaucoup de musique avec Niche.

Qui compose les chansons de votre répertoire ?

 Notre compositeur est Jairo Varela

 Est-ce que vous interprétez aussi quelques classiques de la salsa internationale ?

La vérité est que les compositions de Jairo ont été des vrais succès internationaux. De par la même, nous  jouons quelques morceaux d’autres compositeurs.

Comment est la salsa de Niche ?

niche_appui_002C’est une salsa très rythmique, très chaude, très gaie. C’est une musique où l’on trouve beaucoup de nuances. Nous faisons de la salsa ‘callejera’, mais aussi de la salsa ‘romántica’, avec des arrangements très sonores. Les cuivres sont très gais ; les chœurs sont faciles à retenir et ils entrainent le public à chanter avec nous.

Qu’est ce que vous appelez  la salsa ‘callejera’ ?

C’est une salsa très dynamique, avec un rythme très accéléré ; elle est très dansante. La salsa du grupo Niche possède beaucoup de nuances : avec elle, on chante, on danse, on tombe amoureux…

Comment envisagez-vous votre travail ?

Ma politique est de faire les choses de mon mieux, dans le but d’en faire profiter au public au maximum.

Parlez-nous des projets de Niche 

niche_home_gdNous sommes toujours très actifs, nous  faisons beaucoup de tournées. En ce moment, nous travaillons à un nouvel album qui doit sortir à la fin de l’année.

Quel sont les nouveautés de cet album ?

C’est une musique très dansante et il y aura des voix nouvelles dans le groupe. Comme d’habitude, notre intention est de beaucoup amuser notre public.

Comment se situe Niche par rapport aux musiques urbaines, comme le reggaeton ?

niche_deco_002Ce sont des nouveaux genres musicaux qui s’imposent, en particulier parmi les jeunes. Tout cela est très bien. Niche garde sa ligne de groupe de salsa. Nous avons un agenda très serré, avec des tournées aux Etats-Unis, au Canada, en Europe, au Japon, en Amérique Latine.

Mais la salsa de Niche s’est imprégnée de ces rythmes nouveaux ou non ?

Bon, il y en a quelques coups de pinceaux, mais nous continuons de faire de la salsa traditionnelle.

 Photo en haut, à gauche: Charlie Cardona avec la chanteuse colombienne Nancy Murillo

NOTRE MUR FACEBOOK