Get Adobe Flash player

Toby Love à Paris : Interview

toby_love_pt2

 

Lors du concert parisien de Toby Love, ses fans ont dansé la crunkchata, un rythme créé par ce jeune américain d’origine latino.

 

 

{youtube width="400" height= usefullscreen="true"}gHh18ruVlA8{/youtube}

 

Octavio Rivera, connu sous le nom de Toby Love, est arrivé à Paris deux jours avant son concert. C’était sa cinquième visite à la capitale française, qu’il a qualifié de sa « deuxième maison ».

« J’adore Paris !», s’est-il exclamé avant de répondre à nos questions.

En plus de votre  concert et au-delà de votre admiration pour  cette ville, y a-t-il  une autre raison pour  un  séjour  relativement  long à Paris?

toby_love_2Oui, en effet. Je suis aussi venu pour le tournage de la vidéo de ‘Mi reina’, l’un des titres de mon  dernier CD  -le quatrième-, ‘Amor Total’. Nous  avons tourné  en partie  au pied de la tour Eiffel,  et nous rajouterons  quelques images de mon concert parisien à cette vidéo.

Pour quoi ce choix de Paris ?

Je vous l’ai déjà dit : j’aime beaucoup cette ville.

D’où viens votre nom artistique ?

Mon père s’appelle Toby Rivera et j’ai pris son prénom, c’est une façon d’exprimer mon amour pour lui. Quant à Love, ça vient de l’époque où j’étais au lycée : j’aimais beaucoup les filles, et j’étais toujours amoureux de l’une d’entre elles. Alors mes amis ont commencé à m’appeler Love.

Vous êtes connu dans le monde de la musique latine pour un genre très particulier de bachata, que vous avez baptisé crunkchata. Qu’est ce que ce mot veut dire ?

Après mon départ du  groupe Aventura, je voulais trouver  ma voie, une voie différente,  en particulier sur le terrain de l’instrumentation, avec  un style beaucoup plus personnel.

Au moment  où je travaillais sur mon premier album solo, entre 2007 et 2008, on entendait beaucoup de crunk à Miami. J’ai adoré cette musique. Alors je me suis dit qu’il fallait   mélanger la bachata   et quelques  sonorités  crunk.  Et voilà !

Et comment se porte ‘Amor Total’ ?

toby_love_3Très bien !  En ce moment, je suis en train de faire le tour international de promotion de mon  album.  Dans ce cadre, je retourne en Europe dans deux mois, après une série de concerts au Mexique et aux Etats-Unis.

Nous avons réussi à grimper très rapidement au N° 1 en popularité et les ventes  marchent très bien.

Par ailleurs, j’ai fait des vidéos  de trois des titres de mon CD : ‘Lejos’ ; ‘Todo mi amor eres tú’, tourné à Curaçao , c’est un hommage à Michael Jackson,  inspiré de 'I Just Can’t Stop Loving You’; et,  troisièmement,  ‘Hey!’, qui a été fait à Brooklyn. Dans cette dernière vidéo  il y a beaucoup de danse, plus que dans les deux précédentes.

Vous venez de faire allusion à votre admiration pour Michael  Jackson.  Est-ce que votre travail a d’autres sources d’inspiration ?

toby_love_1Oui, bien sûr. J’admire beaucoup Chris Brown, Romeo (Aventure), Prince Royce, Juan Luis Guerra, entre autres.

Des projets ?  Est-ce qu’il y a un nouvel album en gestation ?

A l’heure actuelle, je travaille sur le projet   de mon cinquième album. Plus précisément, j’ai fait déjà quelques enregistrements.  J'y chante en spanglish  aux côtés de quelques artistes américains,  qui ont été attirés vers l’univers de la bachata. Mais pour l’instant je ne peux pas révéler  leurs noms … plus tard.

Il faut dire que la bachata est en train de se faire connaître partout ; nous assistons à un vrai boum de la bachata. Donc les artistes dont je parle ont  découvert dans cette musique une sorte de ressource pour renouveler leur répertoire en anglais.

Personnellement, j’essaie d’être original dans ce nouveau CD que je prépare, je fais donc une nouvelle fusion, très ‘fresh’.

 

Photos:  1) François en compagnie de Toby Love; 2) Concert parisien de T. Love.

 

 

 

 

NOTRE MUR FACEBOOK