Get Adobe Flash player

El Gran Combo de Puerto Rico à Paris : Interview

rafael_ithier_pt

 

Toujours fidèle à son style musical, le Gran Combo de Puerto Rico continue d’être un orchestre incontournable dans l’univers de la salsa.

 

 

 

 

 

Rafael Ithier, fondateur et directeur du Gran Combo de Puerto Rico,  a répondu à nos questions  avant  que son groupe monte sur scène, lors du dernier concert parisien  de cette  formation musicale emblématique,  le 12 octobre 2013.

rafael_ithier_1Y a-t-il des changements dans votre politique musicale ?

Nous gardons notre ligne traditionnelle ; si nous changeons notre orientation de toujours, les gens ne  comprendraient  pas.  Mais, même si nous sommes fidèles à notre  musique, dans le groupe  circulent  quand même des idées nouvelles.  Par exemple,  nous avons  maintenant un trombone et, d’un autre côté, plusieurs auteurs d’arrangements musicaux travaillent avec nous.  Ils sont chargés de mettre  en place les nouveautés, en particulier sur le plan de l’harmonie. Ces jeunes  ont fait des études supérieures de musique, par conséquent ils sont très professionnels. En même temps, ils ont su s’adapter à la philosophie de notre groupe. Par ailleurs, ils s’occupent aussi de la chorégraphie,  qui est constamment mise à jour.

Mon objectif est donc de préserver  la personnalité rythmique du Gran Combo.

Sur les bases de quels  critères  vous choisissez  votre répertoire ?

Nous le choisissons en fonction des principes dont je vous ai parlé. Nous souhaitons que notre public accepte notre message de joie, un message   qui ne doit heurter  aucune sensibilité.

Aujourd’hui, la musique que nous jouons est appelée salsa. Au départ le morceau ‘Arroz con habichuelas’ est un son montuno du Cubain Arsenio Rodríguez, mais maintenant on l’appelle salsa.  Donc la musique est toujours la même, ce  sont les arrangements musicaux qui font la différence.

rafael_ithier_2Et vos chanteurs, sont toujours les mêmes ?

Et oui ! ça fait trente sept ans que Jerry Rivas chante avec nous  et Charlie Aponte nous accompagne depuis 40 ans. Quant à notre choriste, Luis ‘Papo’ Rosario, il travaille avec nous depuis presque 30 ans.

Avez-vous des projets de CD ?

Vous savez, nous avons édité environ soixante disques.  Ce qui ne nous empêche pas de lancer un nouvel album. Il sort le prochain 22 d’octobre. C’est une compilation intitulée ‘El Gran Combo ahí’. C’est aussi le nom  de la seule chanson inédite du CD. Pour ce qui est des autres morceaux, ce sont de tubes de différentes époques.   Le lancement de cet album marque la célébration de notre cinquantenaire.

Nous avons prévu sa présentation à Puerto Rico à la fin du mois d’octobre, ainsi que sa promotion internationale à partir du mois de novembre.

A l’heure actuelle, votre rôle est seulement de diriger le groupe ?

grancombo_3Oui, je ne fait plus d’arrangements musicaux, je préfère laisser cette activité à nos jeunes recrues.  J’ai accompagné ce groupe pendant 51 ans, le Gran Combo fait partie de ma vie, on ne peut pas effacer cela, c’est mon histoire.

Il faut dire que nous fonctionnons  comme une sorte de coopérative, où chaque membre a une tâche précise.

Au départ, nous avons eu beaucoup de problèmes, mais nous avons réussi à les surmonter. Je suis très fier de mon groupe, de ce que nous avons accompli ensemble.

 

Photos: François en compagnie de Rafael Ithier (en haut) et de l'un des chanteurs attitrés du Gran Combo.

NOTRE MUR FACEBOOK